Archéologie militaire

 

L’archéologie militaire des conflits contemporains

Les deux guerres mondiales et les conflits du XIXe siècle ont façonné nos sociétés, marqué la mémoire collective et laissés de nombreuses traces, objets ou cicatrices dans les paysages. Cependant, ce patrimoine disparaît peu à peu au gré de l’aménagement du territoire, des destructions volontaires et de la disparition des témoins.

Avec le temps, l’archéologie devient une nouvelle source de recherche avec l’étude des archives et des témoignages afin de sauvegarder pour les générations futures ces pan de notre mémoire collective.

Dans ce but, cette nouvelle discipline contribue à l’étude de notre histoire récente en établissant des faits objectifs et en collectant les archives du sol.

Les découvertes renseignent sur les faits militaires, tactiques ou stratégiques, du quotidien individuel du combattant, du combat, du statut de prisonnier jusqu’à l’aménagement des structures opérationnelles et logistiques.

L’association Mémoire et Histoire participe pleinement à ce travail de mémoire, y compris par l’archéologie militaire devenant une part importante de la recherche sur l’Histoire militaire, la transmission de la mémoire et sa patrimonialisation.

Dans ce cadre, une équipe de l’association (composée d’historiens-enseignant, géographe, d’archéologue amateur et diplômé et d’un militaire de réserve pour l’expertise en cas de découverte de munitions ou d’armes) forment un groupe de recherche archéologique militaire (GRAM) et développe une méthodologie de prospection et de fouille spécifique. Cette démarche scientifique est ensuite finalisée par des rapports de fouilles, restaurations des objets et utilisations pédagogiques et culturelles. Une des mission est également de lutter contre le pillage des « collectionneurs-revendeurs » n’ayant aucun objectif culturel.

LIEN DU MUSÉE DE L’ARMÉE AUX INVALIDES SUR L’ARCHÉOLOGIE MILITAIRE /

http://actualites.musee-armee.fr/vie-du-musee/larcheologie-et-le-musee-de-larmee-episode-2-larcheologie-des-champs-de-bataille/

The military archaeology of the contemporary conflicts

Both world wars and conflicts of the XIXth century shaped our companies(societies), marked the collective memory and left by numerous tracks, objects or scars in the landscapes. However, this heritage(holdings) disappears little by little according to the town and country planning, the voluntary destructions and to the disappearance of witnesses(batons).

In time, the archaeology becomes a new source(spring) of search(research) with the study of archives and testimonies to protect for the future generations these piece of our collective memory.

In this purpose, this new discipline contribute to the study of our recent history(story) by establishing objective facts and by collecting the archives of the ground.

The discoveries inform about the military, tactical or strategic facts, of the individual everyday life(daily paper) of the fighter, some fight, the status of prisoner until the arrangement(development) of the operational and logistic structures.

The Mémoire et Histoire association participates completely in this work of memory(report), including by the military archaeology becoming an important part of the search(research) on the military History(Story), the transmission of the memory and its patrimonialisation.

In this context, a team of the association (compound(made up) of historians-teacher, geographer, of amateur and qualified archaeologist and a spare serviceman for the expertise in case of discovery of ammunitions or weapons) train(form) a group of military archaeological research ( GRAM) and develop a methodology of prospecting and search(excavation)

P1070651 - Copie

Etude du champ de bataille par les témoignages. Photo Mémoire et Histoire.

 

 

P1070046

Découverte d’un tube de canon allemand en Normandie suite à l’appel d’un agriculteur. Photo Mémoire et Histoire.

468 ad

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :