Une bombe découverte au centre commercial Beauvoir de Châteaudun.

Vendredi 16 décembre à 16H15, un conducteur de pelleteuse découvre un engin explosif lors des travaux au centre commercial Beauvoir de Châteaudun. Un périmètres de sécurité a été établi dans un rayon de 150m avant l’intervention des démineurs de Versailles. Le gymnase Jean-Moulin a été mis à disposition des habitants évacués.  L’engin a ensuite été déplacé et détruit le lendemain autour de la ville.  Découverte inattendue sachant que le quartier fut aménagé dès les années 1950 avec de nombreux travaux. L’engin explosif est donc passé entre les mailles des aménageurs et des démineurs de l’époque.   Le secrétaire de l’association était sur place, non loin du bureau de l’association. Il a pu observer une partie des opérations de déminage et obtenir des informations auprès des autorités.

Contrairement à ce qui a été écrit et diffusé, il ne s’agit pas d’un obus mais d’une bombe d’aviation non explosée. Pour les spécialistes de l’association, il s’agirait d’une bombe de la RAF de 250 kg larguée par des bombardiers Avro Lancaster britanniques lors du bombardement de la gare de Châteaudun dans la nuit du 5 au 6 juin 1944. Les terrains environnants de la gare furent sinistrés lors de ce bombardement faisant plusieurs dizaines de morts parmi la population dunoise.

L’autre hypothèse serait une bombe américaine ou allemande larguée lors des différents bombardements de la base aérienne entre 1940 et 1944. Pourtant cette hypothèse semble la moins probable vu l’éloignement de la base.

Cette découverte montre l’importance des bombardements de la ville et de la base aérienne lors de la Seconde Guerre mondiale. L’étude complète et très documentée de ces événements ainsi que  l’histoire de la base seront bientôt disponibles dans un ouvrage qui sera publié prochainement.

Bombe anglaise de 250 kg. Centre presse.

 

2016mchg064_001_108_b-planchais-marine-nationale

Le même type de bombe découvert en Normandie (2016) et traité par la Marine nationale. Normandie actu.fr

468 ad

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :